quel but ai-je servi dans ta vie
Marie Calloway

Papier

19,50

 

Marie Calloway vient de fêter ses 18 ans quand elle entame le récit de sa vie sexuelle sur Internet. Dépucelage, prostitution occasionnelle, coïts expéditifs avec des inconnus croisés sur les réseaux sociaux : le jeune femme, « hikikomori » portlandaise dont le visage poupin ressemble à celui d’Anna Karina, retrace quatre ans de rencontres marquées par le BDSM et la domination. Cette compilation de comptes-rendus, augmentée de photographies, captures d’écran, montages, collages, de commentaires, d’échanges de mails et de conversations Facebook prises sur le vif, traite à la fois du désir féminin, des attendus patriarcaux qui le sanctionnent et de la censure qui le menace sitôt qu’il se raconte avec exubérance.

Objet hybride au carrefour du journal intime, de la curation d’archives et du blogging, what purpose did i serve in your life jette une lumière minimaliste et crue sur le traitement des femmes et de leur désir, l’omniprésence de la culture du viol en Occident, le slutshaming et les impératifs contradictoires qui pèsent sur la libido féminine.

D’abord soutenue et publiée par Tao Lin (Richard Yates, Taipei), Marie Calloway compte parmi les figures les plus énigmatiques et influentes de la scène alt-lit. La publication de « Adrien Brody » donne lieu à un déferlement d’insultes et à la solidification d’un groupe d’admirateurs fidèles. On ne lui connaît pas d’autre livre.

Catégories : ,

Description

extrait


Je suis restée sur le lit, totalement nue, à l’exception de ma culotte. J’ai coulé un regard et j’ai aperçu Christopher maintenant couché de l’autre côté du lit, consultant son iPhone.
« Tu peux lui enlever, Chris ? », a demandé Kip. Christopher a levé les yeux de son téléphone.
Je me suis demandé ce qui allait se passer.
Christopher a rampé de mon côté du lit et a fait glisser ma culotte.
Kip m’a bouffé la chatte pendant que Christopher m’embrassait, d’abord les lèvres et ensuite sur les seins. C’était une sensation bizarre d’être touchée par deux hommes en même temps ; agréable et intéressante parce que radicalement nouvelle, mais suffocante au point que j’avais envie de dissocier les deux. J’étais inquiète aussi qu’ils me méprisent quand ce serait fini. Ça me fascinait que deux hommes aient le pouvoir de me rendre indigne de leur respect, d’inscrire corporellement la honte en moi par la seule puissance de leur chair. Christopher a mis ses doigts dans ma bouche.
Kip m’a embrassée sur la bouche et après ça sur les oreilles et sur le cou et Christopher s’est
tout de suite mis à me bouffer la chatte.
J’ai levé les yeux et j’ai vu Kip tendre un préservatif encore sous emballage à Christopher. J’ai ressenti de l’excitation ; on aurait dit un cadeau que Christopher offrait à Kip.

Informations complémentaires

Dimensions

2.05 x 12 x 18.4 cm

Pagination

330 pages

Office

13 novembre 2019

ISBN

978-2-9565605-2-4